Sophie Chopin

Série de tableaux réalisés à partir de figurines assemblées et peintes sur un support bois de divers formats.
« De mon enfance, je me souviens du plaisir à choisir, chaque mercredi, une figurine de Stroumphs parmi celles du buraliste du marché Poncelet à Paris.
De mes études d’art, je me souviens de la fascination ressentie, un jour, devant la puissance des « Portes de l’enfer » d’Auguste Rodin, ou les accumulations compressées de César.
De ces souvenirs, des années plus tard, naîtra la série « Les portes de l’enfance »,en hommage à ces artistes de talent, en hommage à l’enfance, éternelle source d’inspiration.
Les couleurs tantôt rayonnantes et couvertes d’or, tantôt brutales et assombries de noir, sont à l’image de cette enfance.
La présence du miroir reflète le spectateur, son visage d’aujourd’hui pour ne pas oublier l’enfant qu’il fût… au cœur de ma démarche.
Dans chacune de mes œuvres, il y a une figurine qui me représente. En fonction de l’humeur du jour cela peut être une fée, un dragon, ou un Caliméro ! Le nom de cette figurine est noté derrière le tableau, comme une signature.
Mes tableaux racontent des milliers d’histoires, celles que j’imagine en assemblant ces figurines au gré de leurs thèmes, leurs courbes et celles que le spectateur se raconte en les observant.
Mon travail trouve alors tout son sens lorsqu’il s’approprie mes histoires et projette les siennes… »