Valérie Drummond

Valerie Drummond

Née en 1961 à Paris, de mère décoratrice et de père écossais, publiciste et peintre, Valérie DRUMMOND grandit dans un milieu artistique. Elle fait ses études à l’Union Centrale des Arts Décoratifs (U.C.A.D.) et travaille dans un premier temps en freelance dans la publicité. Attirée par le travail de la terre, elle suit les cours de Marie-Louise GALLAWAY, céramiste et sculpteur à Suresnes. Parallèlement, elle s’initie à la gravure sur cuivre aux Arts Décoratifs à Paris.

Aux Beaux-Arts de Valenciennes, elle fait la rencontre de Henry-Paul DERICKE (Grand Prix de Rome en 1952) et suit son enseignement pendant deux ans. Il lui conseille vivement de montrer son travail. S’en suit une première exposition de terres cuites et de bronzes à Valenciennes en 1998.

De retour à Paris, elle suit les cours de Sculpture – modèle vivant de Manfredi QUARTANA à Henri IV pendant trois années consécutives. En 2002, la fonderie Blanchet-Landowski lui consacre une exposition. Valérie DRUMMOND y travaille activement avec l’équipe de compagnons.
Sa sculpture, à l’origine figurative, prend un chemin plus symbolique et poétique. L’Humain et la Nature demeurent ses principales sources d’inspiration. Depuis 2004, elle crée son propre mobilier en bronze et en verre. Ses tables basses, consoles et lampes invitent à la conversation et à la convivialité. Aujourd’hui, elle réalise aussi des bijoux-sculptures en argent.

Depuis quatre ans, elle expose au Grand Palais de Paris à l’occasion de l’exposition annuelle Art en Capital – Salon Comparaisons, dans le groupe de Gérard RAMON (Prix Baudry de la Fondation Taylor). A l’atelier VENEZIA VIVA à Venise, elle renoue avec l’une de ses anciennes passions en travaillant la gravure sur bois. Depuis, Valérie DRUMMOND travaille dans son Atelier, rue du Cherche-Midi à Paris.